NEWS

International Salon of Contemporary Drawings
August 28-29, 2021


« Traces »

Exhibition of drawings by Naomie Kremer
The American Gallery

August 27 - December 15


Naomie Kremer, After Effect IV, 19.7” x 25.6” (50 x 65cm) charcoal on paper, 2021

The American Gallery,
54 rue des Flots Bleus, Marseille
+33 (0)6 27 28 28 60, the.american.gallery@free.fr
https://p-a-c.fr/les-membres/american-gallery


« Toute la Lyre… »

Lyric Recital
November 27, 8:30pm – Abbaye Saint Victor, Marseille


Naomie Kremer, Chromatopia, oil on linen, 49" x 72.75" ceremonial icon at the Abbeye St. Victor

Ablaye Cissoko singer, kora (African lyre)
Chrystelle Di Marco soprano
Maria Kohler reader
Pap Ndiaye singer, guitar, percussion
Thomas Morris reader, tenor
Yoann Pourre keyboard
Naomie Kremer iconic painting
Fabrice Duhamel technical consultant

The historic Abbey of St. Victor is the setting for the opening of the XVI Festival Musiques Interdites.

Placé sous l’égide de la Lyre d’Orphée, Ablaye Cissoko, exceptionnel virtuose de la lyre africaine, conjuguera ses dernières compositions au grand répertoire lyrique magnifié par la soprano Chrystelle di Marco tandis que le ténor récitant Thomas Morris célébrera le pouvoir du verbe poétique accompagné par Yoann Pourre, pianiste. La création picturale de Naomie Kremer sera l’icône de ce cérémonial. Ouverture du XVIème Festival Musiques Interdites, le récital "Toute la Lyre..." sera "en lui-même" égide de l’oratorio "En Mémoire de..."
Création Musicale collective - Livret Michel Pastore

Reservation Espace Julién | Musiques Interdites | Amis de Saint Victor


« En Memoire de… » « In Memory of… »

Oratorio
November 28, 7pm – Musée d’Histoire de Marseille


Naomie Kremer, Labyrinth, ink and charcoal on paper and video

Original oratorio – Libretto by Michel Pastore
Chrystelle Di Marco soprano
Maria Kohler reader
Pap Ndiaye singer, guitar, percussion
Yoann Pourre keyboard
Ablaye Cissoko singer, kora (African lyre)
Naomie Kremer panoramic video set

“Contrary to the Adornian dictate according to which poetry is impossible after Auschwitz, the unspeakable can be addressed through artistic creation. History reveals a state of perpetual exile: the exile of Senegalese riflement, of Walter Benjamin, of Alma Mahler, of all those denied their humanity. “In Memory of...” is a creation of the present "in search of a past" immersed in the visual world of Naomie Kremer’s animated video paintings.”

“Contrairement au dictat Adornien selon lequel la poésie est impossible après Auschwitz, l’innommable pouvait être nommé grâce à la création, l’histoire pouvait se signifier présente comme l’accueil d’un perpétuel exil. Exil perpétuel des tirailleurs sénégalais, d’un Walter Benjamin, d’une Alma Mahler et de tous les exclus d’humanité … une création du présent « à la recherche d’un passé » immergée dans les peintures animées de Naomie Kremer.

Co-production of the Musée d’Histoire de Marseille and the Maison Dora Maar, Ménerbes, France
Réservation Musée d’Histoire - Musiques Interdites


« Chant de la Terre » « Song of the Earth »

by Gustav Mahler
December 1, 8pm – Marseille Opera House
Honored invitee: Marina Mahler


Image: Naomie Kremer

Qiulin Zhang contralto
Christophe Berry tenor
Naomie Kremer video painting animation
Clelia Cafiero conducting Orchestre Philharmonique de l’Opéra de Marseille
A co-production with Opéra de Marseille

"Gustav Mahler said: 'I would like to be remembered as the Cantor of Nature...' "

"For the first time at the Marseille Opera, Mahler's masterpiece, which affirms the reconciliation of man with the eternity of creation.. in the original German version, with supertitles. This lyric symphony was composed in 1908 and performed after the composer's death in 1911..."
A co-production with Opéra de Marseille

Pour la première fois à Marseille, le chef d’œuvre de Mahler en version originale allemande sur titrée, servis par deux incandescents solistes… une création de la peintre Naomie Kremer animée en vidéo pour célébrer la nature… un retour aux fondamentaux de la vie qui n’ont jamais été d’une telle actualité avec cet « Adieu » du dernier mouvement répété « éternellement » à la beauté de la Terre.”
En coréalisation avec l’Opéra de Marseille

Réservation Opéra de Marseille